L’Inde étend les restrictions sur l’internet à haut débit au Jammu-et-Cachemire

Le gouvernement du Jammu-et-Cachemire, territoire de l’Union indienne, a publié vendredi un décret prolongeant la suspension des services Internet 4G à haut débit jusqu’au 8 janvier sur l’ensemble du territoire de l’Union, à l’exception des districts de Ganderbal et d’Udhampur, en invoquant les troubles post-électoraux et l’infiltration transfrontières.

Le gouvernement a déclaré avoir reçu des rapports crédibles concernant des terroristes tentant de s’infiltrer de l’autre côté de la frontière. Le décret vise à restreindre les services Internet 4G afin de dissuader les jeunes de se mobiliser pour rejoindre les forces terroristes et de télécharger ou de faire circuler des vidéos provocatrices sur les réseaux sociaux, de répandre des rumeurs et de fausses nouvelles.

Le gouvernement a également récemment conclu les élections des panchayats (conseils de village) et a enregistré une participation massive des électeurs ainsi qu’une participation réussie de l’ensemble des partis politiques. Le décret note que le succès des élections n’a pas été à la hauteur des « éléments hostiles à la paix et à la tranquillité publiques, comme le montrent les multiples incidents de lancement de grenades par les terroristes depuis la conclusion du processus électoral » sur les civils, le personnel de police et les forces de sécurité.

Les restrictions ont été imposées par le secrétaire principal du gouvernement en vertu de la loi sur le télégraphe indien, adoptée en 1885 et des règles sur la suspension temporaire des services de télécommunication (urgence ou sécurité publique), adoptées en 2017.

Les services Internet ont été complètement coupés au Jammu-et-Cachemire en août 2019, quelques heures avant que le gouvernement central ne révoque l’article 370 dela Constitution indienne et ne divise l’État en territoires de l’union du Jammu-et-Cachemire et du Ladakh. Alors que les services internet 2G ont été rétablis en janvier, des restrictions sur les services 4G ont été régulièrement mises en place depuis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *